Le déroulement d’une détection de fuite d’eau

détection de fuite d'eau

Une fuite d’eau va augmenter votre facture mensuelle. Cela peut également engendrer des dégâts d’humidité importants dans votre habitation. Une fuite d’eau peut aussi nuire à votre santé. Mais, ce problème peut également affecter votre réseau électrique et mettre encore plus votre trésorerie en danger. Pour toutes ces raisons, il est important de localiser rapidement la fuite afin d’effectuer les réparations nécessaires. Comment se déroule une détection de fuite d’eau ?

Détecter une fuite à l’œil nu

La première indication qui révèle une fuite d’eau quelque part dans votre habitation est une hausse inhabituelle de votre consommation d’eau. Si celle-ci est trop élevée, pensez à inspecter immédiatement vos tuyaux, vos robinets, votre réservoir de toilettes ainsi que votre chauffe-eau. D’autres signes peuvent vous mettre sur la piste d’une fuite. C’est le cas d’une tache d’humidité au niveau de vos murs. Cet indice révèle une canalisation défectueuse. Regardez également si la peinture se situant près de vos canalisations s’effrite. Si vous ne parvenez pas à détecter la fuite par vous-même, il est indispensable de réagir vite en vous rapprochant d’une société de recherche de fuite d’eau. Ceci vous évitera de gros dégâts. Pour en trouver une, vous pouvez vous rendre par exemple sur le site https://www.kasa-diagnostics.fr. Choisissez une société se trouvant dans votre ville pour éviter les frais de déplacement qui vont alourdir inutilement la facture. Puis, n’oubliez pas de contacter votre assureur. Ce problème est souvent couvert par votre assurance habitation.

La détection de fuite d’eau par thermographie infrarouge

Lorsque la fuite ne peut être détectée à l’œil nu, les spécialistes utiliseront d’autres techniques pour la localiser. L’utilisation de la thermographie infrarouge en est une. Cette méthode consiste à utiliser une caméra thermique pour la recherche de fuite d’eau. Cet appareil va alors transformer les rayons infrarouges qui ne sont pas visibles à l’œil nu en des images exploitables. Ces dernières permettent par la suite à l’entreprise d’établir un diagnostic précis.

Que vos canalisations soient cachées dans des murs ou des sols en pierre, en parquet, en béton ou encore en carrelage, l’infrarouge de la caméra thermique permet de localiser les fuites d’une manière précise sans travail de démolition. La société va alors réaliser des photographies bien claires que vous pouvez par la suite remettre à votre plombier ou à votre chauffagiste afin qu’il puisse intervenir sur l’endroit défini pour réparer la fuite.

La détection des fuites d’eau par le gaz traceur et l’électro acoustique

Si la fuite provient des conduites d’eau enterrée, le gaz traceur est la solution la plus efficace pour la localiser. La société spécialisée dans la recherche de fuites à qui vous avez fait appel va alors utiliser un gaz non toxique, incolore, inodore et très volatil composé essentiellement d’azote et d’un peu d’hydrogène. Avec cette méthode, nul besoin de casser tout le sol pour trouver l’origine de la fuite. Le technicien va d’abord fermer le compteur d’eau. Puis, il injecte le gaz dans les réseaux d’eau. Il utilise par la suite un appareil de détecteur de gaz captant les fuites qui remontent à la surface du sol. C’est une technique très fiable puisque le dispositif utilisé est très sensible permettant de certifier à 100 % la localisation de la fuite.

Enfin, l’écoute ultrasonore, également appelée électro acoustique est la dernière technique qui peut être mise en place pour la détection d’une fuite d’eau. Cela consiste à écouter le bruit que font vos canalisations sous le sol. Cette méthode nécessite une oreille avertie ainsi que différents dispositifs comme un casque d’écoute ainsi qu’un micro de contact. Sans faire aucune destruction, l’intervenant parviendra à déterminer où se situe exactement la fuite d’eau.