Se former pour devenir un diagnostiqueur immobilier

un diagnostiqueur immobilier

Le diagnostiqueur immobilier c’est celui qui réalise les diagnostics immobiliers en audit ou à la demande dans le cas de vente ou de location d’un bien. À l’image de tout métier, il faut suivre une formation pour pouvoir exercer. Pour les intéressés, découvrons les grandes lignes qui entourent ce métier.

Rôles

Le diagnostiqueur immobilier a pour mission normalement d’effectuer les diagnostics obligatoires sur un logement ou local, sinon il peut faire un ou deux diagnostics selon les exigences de son client.

Afin de déterminer les risques qui entourent l’habitat examiné, qu’il s’agisse de risques sanitaires, environnementaux ou de performance, il peut en fonction du diagnostic procéder à des prélèvements d’échantillons sur l’environnement global du local et procéder à une analyse, faire de simples calculs de superficie ou évaluer l’efficacité de système.

À la fin de l’analyse il établit un rapport appelé le dossier de diagnostic technique dans lequel il devra mentionner les caractéristiques de la surface examinée avec plan du local ainsi que les mesures préventives ou correctives à entreprendre.

Conditions pour exercer le métier

Outre les qualités d’observation, de précision et la passion pour les bâtiments, pour devenir diagnostiqueur immobilier, il faut certaines conditions :

  • Avoir suivi une formation,
  • Avoir des notions de bases sur les techniques des bâtiments pour les débutants via des expériences pratiques en milieu professionnel,
  • Être titulaire d’un bac +2 pour ceux qui veulent suivre une formation en Diagnostic de Performance Énergétique, une expérience professionnelle ou en entreprise dans le domaine du bâtiment durant trois ans est exigée pour compléter le diplôme.

Des formateurs professionnels dispensent les cours et les formations dont le montant oscille entre 5000 et 9000 euros. À l’issue de la ou des formations qu’il aura choisies de suivre, le diagnostiqueur devient le titulaire d’un ensemble d’attestations propres à chaque type de diagnostic (amiante, plomb, DPE, électricité, gaz, termite,…) prouvant sa crédibilité. Ces attestations lui sont délivrées par un organisme approuvé par le Comité Français d’Accréditation et sont renouvelables tous les 5 ans.

Salaires et évolution du métier

Le diagnostiqueur immobilier peut être salarié dans ce cas il peut toucher un salaire annuel de 22.000 à 35.000 euros avec voiture de service, téléphone et matériels nécessaires fournis par l’entreprise employeur, soit il devient travailleur indépendant et propose son tarif ou le négocie avec le client.

À la longue, un diagnostiqueur immobilier professionnel et expert pourra conduire sa propre équipe et devenir formateur. Vous voulez devenir un diagnostiquer immobilier ? Postulez votre CV sur Recrutimmo, vous êtes désormais visible auprès de milliers de recruteurs immobiliers partout en France !