Quels travaux envisager pour une bonne isolation thermique de son habitat ?

bonne isolation thermique de son habitat

Isoler son logement est important si l’on souhaite réduire sa consommation énergétique et ses factures de chauffage. Différentes parties de la maison peuvent être isolées, et contribuer plus ou moins à la limitation des déperditions de chaleur.

Privilégiez l’isolation de la toiture

Isoler ses combles est très important lorsque l’on procède à la rénovation thermique de sa maison. C’est en effet par la toiture que fuite la majeure partie de la chaleur produite par le chauffage d’une habitation mal isolée. Plus que les murs ou les fenêtres, vos combles peuvent donc vous forcer à consommer davantage d’énergie et alourdiront vos factures. Il est pourtant possible d’économiser jusqu’à 500 euros par an en investissant dans l’isolation de sa toiture. Votre maison, plus facile à chauffer, sera également moins sujette aux problèmes d’humidité et à l’inconfort qui en découle. Dans le cadre de la transition énergétique, il est même possible de faire isoler gratuitement des combles perdus si vous répondez à certains critères de revenus. Pour obtenir plus d’informations, ou si vous avez un projet d’isolation en Normandie, cliquez ici et obtenez les conseils d’un professionnel.

Faites appel à un spécialiste

Faire appel à un professionnel n’est pas un luxe lorsque l’on isole sa maison. Les différents travaux de rénovation nécessitent des précautions et un réel savoir-faire, sans lesquels votre isolation sera peu performante et aura une durée de vie réduite. Choisir entre une isolation intérieure ou extérieure en fonction des caractéristiques de votre maison, entre la laine minérale et la mousse phénolique comme matériau isolant, ou entre le kraft ou les feuilles d’aluminium pour bloquer l’humidité demande clairement de l’expérience, de même que la pose et la protection des différentes couches qui composeront votre isolation. Il est donc risqué de s’y prendre seul, même pour les plus bricoleurs. Par ailleurs, faire appel à un professionnel vous permettra de prétendre à l’une des nombreuses aides financières prévues pour la rénovation thermique des particuliers.

Les autres parties de la maison à isoler

L’isolation des combles combat très efficacement les déperditions de chaleur de la maison, mais ne les supprimera pas intégralement. Pour plus d’efficacité, votre isolation peut être étendue aux murs de votre habitation. Le procédé et les matériaux utilisés sont généralement similaires à ceux de la toiture. Isoler son plancher est aussi une option intéressante. Pour peu qu’il y ait un vide sanitaire accessible en dessous, la pose des matériaux isolants pourra être aussi rapide que discrète. Vous pouvez aussi choisir d’isoler vos vitres. Malgré leurs superficies limitées, elles sont parfois responsables d’importantes fuites de chaleur. Les épaissir à l’aide d’un double-vitrage ou d’un sur-vitrage est une bonne solution et ne nécessite pas de changer de fenêtres. Vous pouvez aussi choisir de leur appliquer un joint isolant conçu spécialement pour les fenêtres, ou des films isolants transparents. Ces dernières solutions ne sont pas aussi performantes qu’un double-vitrage, mais leur très faible coût vous permet de les essayer sans risque. Enfin, au sein d’un immeuble ou d’une maison spacieuse, l’isolation des tuyaux d’eau chaude – ou calorifugeage – peut aussi contribuer à réduire vos dépenses énergétiques.